Terrains d'études

Le territoire d'action de l'ANN se compose de:

  • la Bassée (Vallée de la Seine) et ses zones humides,
  • la plaine céréalière et ses grandes cultures (Champagne Crayeuse).
  • la côte d'Ile de France et ses pelouses sèches.

La Bassée

La Bassée est un vaste territoire à cheval sur deux régions (Champagne-Ardenne et Ile-de-France) et trois départements (l’Aube, la Marne et la Seine-et-Marne).  Elle s’étend sur près de 40 000 ha.

 

 

Cette entité biogéographique est caractérisée par de nombreux habitats abritant une faune et une flore remarquables, inféodées au caractère inondable de la vallée.

Si la Bassée constitue une seule et même entité, on distingue généralement deux sous-unités dont les délimitations correspondent aux frontières administratives. Cette distinction arbitraire est à l’origine de l’évolution différente de ces deux sections de vallée, au cours de ces dernières décennies.

- La Bassée Seine-et-Marnaise, encore appelée « Bassée avale » est comprise entre Melz-sur-Seine et Montereau-Fault-Yonne. Ce territoire a connu de nombreuses modifications qui ont changé le visage de la vallée. L’exploitation des ressources de granulats alluvionnaires ainsi que la canalisation de la Seine sont les deux principaux facteurs ayant entraînés la dégradation des milieux naturels typiques de la Bassée et la perte de la biodiversité. Une partie de ce territoire a été épargnée et présente la majorité des milieux et des espèces remarquables de la vallée. Ce secteur encore peu perturbé a fait l’objet, en 2002, d’un classement en Réserve Naturelle Nationale.

- La Bassée auboise, aussi appelée « Bassée amont », est la portion de la vallée de la Seine comprise entre Méry-sur-Seine et Courceroy. Ce territoire présente une variété de milieux naturels constitués par des boisements alluviaux, des prairies, des marais ou encore des bras morts. 

Prairie innondée (J-F Cart)

La Bassée est remarquable d’un point de vue écologique. Cependant, elle est le siège de multiples activités humaines mettant en péril la biodiversité : aménagements hydrauliques, mise en culture des prairies inondables, plantation de peupliers, exploitation de sable et graviers alluvionnaires, création de zones industrielles, aménagements liés à la navigation…Une prise de conscience collective est indispensable pour enrayer la perte de la biodiversité mais également pour préserver l’identité culturelle de la région. 

 

La Champagne Crayeuse

Cette entité est la plus vaste région naturelle de Champagne Ardenne. C'est un plateau entièrement consacré à l'agriculture intensive caractérisé par un sous-sol crayeux et par un relief peu marqué.  C'est le territoire de nidification et de chasse des Busards cendrés et Saint-Martin ou encore de l'Oedicnème criard appelé aussi le "Courlis de terre".

Busard Saint-Martin mâle (C. Rousselle)

 

La côte d'ile de France

La côte d’Ile de France marque la limite entre les plateaux tertiaires du centre du Bassin Parisien et la plaine de Champagne Crayeuse. Le relief de cette côte (Cuesta) présente un vaste versant exposé à l’Est dont les dénivelés varient de 60 à 120 m. On y trouve des pelouses sèches accueillant une flore remarquable.

Vue sur les pelouses de Montacran (Y. Brouillard)

 

Evénements

Calendrier

« Septembre 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930

Galerie photos (4)

Météo

Mardi

min. 9 °

max. 19 °

Risque de pluie

Mercredi

min. 13 °

max. 22 °

Brouillard

Jeudi

min. 11 °

max. 22 °

Risque de pluie